Text Size

Begin says… : Printed & lost 1983-1991

E-mail
2CD digifile
Prix unitaire HT
Prix : 14,00 €
Description du produit

Begin says… : Printed & lost 1983-1991
2CD digifile
Fin 067
14,00€

Benjamin Ritter et Laurent Saïet se rencontrent dans le lycée qu’ils fréquentent à Paris fin 1982. Ils décident rapidement de former un groupe. En janvier 1983, ils rencontrent, par l’intermédiaire de Guillaume Loizillon, André Férole et Jean-Pierre Chalbos qui jouent déjà ensemble avec un batteur. Ils organisent des premières répétitions le mois suivant dans un ancien entrepôt de sucre qui leur donnera l’idée du nom « Begin Says… ». Le batteur part du groupe en juin 1983 et Begin Says, plutôt que de le remplacer, opte pour une boite à rythme qui convient mieux à leur musique minimaliste et répétitive. Après avoir composé une douzaine de titres, ils font leurs premiers concerts dans des lycées fin 1983.
En 1984, ils étoffent leur répertoire et enregistrent une 1ère musique de commande pour une chorégraphie, qui sera une activité régulière durant leur existence, parallèlement à leurs titres habituels. Ils enregistreront ainsi de 1985 à 1990 des musiques pour des films ou des pièces de théâtre. Par contre, ils se produiront peu en concert, ne trouvant que peu d’opportunités à ce niveau là (Opéra Night, Etablissements phonographiques de l’Est, Gibus Club, Tremplins Rock, Le Plan, La Piscine, etc…).
En janvier 1986, ils enregistrent, dans le studio de Guillaume Loizillon, 4 titres en vue de sortir un maxi 45 tours. Leurs démarches auprès des labels n’aboutit pas, et le groupe se met en sommeil pendant un an, période durant laquelle Benjamin Ritter part travailler en tant que comédien en Suisse, pays dont il est originaire. Ce n’est qu’à la mi 1987 que Laurent Saïet parvient à trouver un label intéressé par la musique du groupe : il s’agit de Facteurs d’Ambiance, dirigé par Alain Arnaud, qui produit les disques de  Martin Dupont, puis de Résistance.
Alain Arnaud propose au groupe d’inclure 3 des 4 titres enregistrés en 1986 sur une compilation qui sortira en mars 1988 : « Essai » (ce disque comprend aussi des titres de Martin Dupont, Men for Ben & L’Enfance Eternelle).  Le titre « Arbeit » passera en playlist sur Oui FM. Le groupe à nouveau au complet reprend ses activités régulièrement à cette période (concerts et maquettes en vue d’un projet d’album).  Il est question d’enregistrer un album pour Facteurs d’Ambiance, mais le label ne peut financer les frais d’un studio d’enregistrement et le groupe décide de l’enregistrer dans leur local de répétition dans le 20e arrt à Paris au printemps 1989.
A cette période, Jean-Pierre Chalbos travaille pour le label Off The Track, dirigé par Peter Murray. Il lui fait écouter la musique du groupe et celui-ci se déclare intéressé pour signer l’album en licence. Begin Says accepte son offre après avoir décliné celle de Facteurs d’Ambiance. L’album « Under the palm trees » sortira finalement en novembre 1989 chez Off the Track/Polydor sous le nom de « B. Says… », le label ayant émis des réserves quand au nom du groupe. Chanté en anglais, en allemand et en italien, le disque sera bien reçu par la presse et les radios de l’époque (« The bridge » sera diffusé régulièrement, notamment sur Oui FM et Radio Nova).
Un clip, réalisé par Anne-Marie Cuisset, sur le titre « Sado’s way of life » sera diffusé plusieurs fois sur FR3 au printemps 1990. Après d’autres musiques de commande et quelques concerts, Begin Says entreprend l’enregistrement en 8 pistes de démos de 14 nouveaux titres durant l’année 1990 en vue d’un 2e album. Off The Track n’est pas intéressé ; Begin Says revient vers Facteurs d’Ambiance qui ne serait pas contre, malgré des problèmes économiques. Après de multiples démarches auprès de studios pour coproduire l’album, ce projet n’aboutit pas, et le groupe cessera ses activités, après un ultime concert, début 1992.

Et maintenant ?
Benjamin Ritter continue à travailler, en tant que comédien, musicien et créateur sonore pour le théâtre et d’autres spectacles. Il a sorti un album en solo sur Trace Label : « Bunkoman » (2000). Il a aussi collaboré à d’autres groupes avec Laurent Saïet (Teorem ; Zig Rag Orchestra) durant les 90’s.
André Férole a également composé des musiques pour des performances scéniques durant les années 1990. A aussi écrit des scénarios et tourné un court-métrage.
Laurent Saïet a fondé Trace Label (www.tracelab.com) avec Guillaume Loizillon & Patrick Müller, sur lequel il a édité 5 albums en solo et un DVD. Il compose aussi régulièrement des musiques de films.
Jean-Pierre Chalbos est devenu un ingénieur du son très réputé pour La Source Mastering. (http://www.sourcemastering.com/)

En décembre 2014, Benjamin Ritter & Laurent Saïet sortent « Between time », un nouvel album sur Bandcamp sous le nom d’Endlesston : http://endlesston.bandcamp.com/releases

CD1 / Under the palm trees (1989) /  Essai (1988)
1. LSD 
2. The Begin 
3. Arbeit 
4. Lenine said 
5. The bridge 
6. Viva los GI’s 
7. Medical obsession 
8. Amore 
9. Sado’s way of life 
10. Mother-The earth 
11. Incarnazionne 
12. Rock star 
13. Beautiful days
14. AMD 
15. Cycle
Bonus tracks :
16. Hi, we are Begin Says ! (demo 1983) 
17. The hell (demo 1983) 
18. Pièce électronique #2 (demo 1985) 
19. Medical obsession (demo 1987) 
20. Leçon de choses #1 (1987) 
21. Lagardère #6 (1989)

CD2 / The lost album
1. Nekro 
2. AER 
3. Kansas City 
4. Il Valentino 
5. Waterloo/Power render 
6. Le dormeur du val 
7. Strana sei tu 
8. The zoo 
9. Fiore di gioventu 
10. Verfolgung 
11. Sunday murders
12. Music in D 
13. Frankie (extended version) 
14. Hidalgo

+ Video clip. Sado’s way of life